L’orgasme, c’est une forme de plaisir très forte que l’on peut ressentir quand on est très excité sexuellement. Mais ce n’est pas automatique.

Même si aujourd’hui, on a tendance à dire qu’il faut toujours jouir et faire jouir, et le tout dès les 10 premières minutes, dans la réalité, ce n’est pas aussi simple. Le corps n’est pas une machine, il ne suffit pas de passer « commande » pour que l’orgasme arrive !

Et d’ailleurs, à vouloir gagner directement le gros lot, est-ce qu’on ne passe pas un peu à côté de plaisirs déjà très sympas ?

plaisir_orgasme

Les mécanismes de l’orgasme

Chez l’homme, l’orgasme s’accompagne de l’éjaculation  ; les muscles du périnée se contractent à un certain rythme.

Chez la femme, au moment de l’orgasme , le clitoris se rétracte et le périnée et les muscles du vagin se contractent à un rythme plus important.

Voilà pour la « mécanique », mais passons au vécu, aux sensations : au moment de l’orgasme, sous l’effet de stimulation, on se sent très excité-e, on ressent une montée fulgurante du plaisir jusqu’à un maximum. Tout s’accélère alors, respiration, battements du cœur, les muscles se contractent en rythme… Puis, c’est le feu d’artifice ultime avant le relâchement.

L’orgasme, ça peut prendre du temps

L’orgasme, ça s’atteint rarement du premier coup. C’est un apprentissage. Apprendre à connaître son corps, celui de son/sa partenaire, à fonctionner ensemble. À maîtriser la montée du plaisir, à le ralentir éventuellement pour être en phase avec l’autre. Ça peut prendre du temps. Alors pas besoin de chercher à tout prix dès les premiers rapports à « assurer » de ce côté-là. Tu verras, tu prendras sûrement beaucoup de plaisir si tu ne te mets pas trop la pression.

L’orgasme, c’est pas automatique

On n’a pas forcément un orgasme chaque fois qu’on a une relation sexuelle. Ce n’est pas systématique ! Mais ça ne veut pas dire non plus qu’on n’a pas de plaisir. On peut avoir beaucoup de plaisir sans explosion finale. Quand c’est très bon et très intense tout le long, en général, on ne s’en plaint pas !

Des orgasmes multiples et variés

Une même personne n’a pas deux orgasmes identiques, ni avec les mêmes sensations, ni de la même intensité. Il y en a de plus ou moins forts. Ça dépend de plein de choses : de son état physique (en pleine forme ou crevé-e), mental (si on a des soucis ou pas), des circonstances, du désir qu'on a pour son/sa partenaire… 
 Et puis, on peut aussi avoir un orgasme sans éjaculation. Tout comme on peut éjaculer sans orgasme. Quoi qu’il en soit, à chaque fois, c’est un moment unique, qui ne se répète jamais à l’identique.

Article mis à jour : 04/2016

Envoyer Imprimer

Laisse ton commentaire

2 commentaires

02/09/2015 10:13

Nicolas d'

@ Léa : plus que l'orgasme vaginal, c'est le plaisir qui se construit, jour après jour, à deux. Il faut discuter et explorer les gestes et les pratiques qui vous plaisent. Dis-lui ce qui te fait "frôler l'explosion finale", guide-le. Voici quelques conseils http://www.onsexprime.fr/Plaisir/Se-Faire-plaisir/Y-a-t-il-une-recette-pour-le-plaisir ;)

Répondre Écrire un commentaire

02/09/2015 09:58

Léa

Bonjour, je ne suis plus à ma première fois avec mon petit-ami et on apprend de plus en plus à chaque fois. Seulement je n'arrive toujours pas à l'orgasme vaginal, lui finit toujours et pas moi. Je ne le met pas en mauvaise posture car c'est tout de même appréciable et pendant un bon moment, seulement je frôle "l'explosion finale" mais je n'y arrive jamais. J'ai entendu dire que l'orgasme vaginal arrive avec le temps et la pratique, c'est vrai ? Combien de temps encore ?
Car je sais bien que pour lui c'est vexant de ne pas me faire finir et il le vit un peu mal..

Répondre Écrire un commentaire