Quels sont les gestes qui rendent le désir plus intense ? Ceux qui excitent ? Comment atteindre l’orgasme systématiquement ? Savoir où trouver la recette ultime du plaisir, ça nous simplifierait bien la vie ! Mais il faut se rendre à l’évidence : si cette recette existait, ça se saurait ! Le porno ? Pas vraiment un modèle. Ce que tu y vois, ce sont surtout des situations pleines de clichés. Alors, même si tu peux essayer d’en faire autant, rappelle-toi que ce n’est ni une obligation, ni la seule option possible. Déçu-e ? Surtout pas !!! Le plaisir est à la portée de tous. Mais à chacun de trouver sa recette personnelle !

À chacun son tempo

Pour faire monter le désir , certain-e-s aiment susurrer à l’oreille de leur partenaire des choses très coquines — et même plus que ça —, d’autres les disent haut et fort. Il y a ceux et celles qui n’aiment pas parler, qui se concentrent sur les caresses, les baisers, les étreintes. Certains-es aiment les très longs « préliminaires »… qui sont mal nommés d’ailleurs, car une fellation ou un cunnilingus , même non suivis d’une pénétration , peuvent par exemple, faire beaucoup jouir . D’autres préfèrent aller directement à la pénétration . À chacun son tempo. Le tout c’est d’être sur la même longueur d’onde et de respecter le rythme de son/sa partenaire.

A chacun ses envies

Pour trouver du plaisir, on peut embrasser, toucher avec ses mains, ses doigts, sucer, lécher toutes les parties du corps… Certain-e-s aiment particulièrement la fellation , le cunnilingus ou la pénétration anale . D’autres, pas particulièrement. Il y a plein de manières d’inventer sa propre recette !  À chacun ses goûts.

D’ailleurs tu comprendras vite ce qui te plaît, sans te soucier des clichés en matière de plaisir : ce n’est pas parce que tout le monde dit que telle pratique est géniale ou que dans les films porno c’est courant, que tu vas forcement aimer ou que tu dois le faire.

Le plaisir, ça s’invente avec l’autre

Le sexe, ça se passe souvent à deux et chaque relation, chaque rapport est différent. Par exemple, il y a des positions qu’on aime avec un-e partenaire et moins avec un-e autre. Les sensations vont aussi varier selon la nature de votre relation, la morphologie de l’autre, vos fantasmes à tous les deux…

Pour trouver son plaisir à deux, l’écoute, le respect, c’est fondamental. Il faut se sentir totalement à l’aise, pour pouvoir dire ce qu’on aime, ce qu’on n’aime pas. Écouter ce que son/sa partenaire aime ou n’aime pas. Et rien n’est impossible. À condition que vous en ayez tous les deux envie. Et que ce ne soit pas interdit par la loi.

Rappelle toi aussi que ce n’est pas parce que tu aimes quelque chose que l’autre l’aime forcement. On a souvent tendance à reproduire les choses qui nous font plaisir ou qu’on a vues, mais il faut toujours être sûr-e que cela fait plaisir à l’autre aussi et qu’il ou elle en a envie.

Le plaisir, ça évolue

Une fois qu’on a trouvé ce qui nous plaît, c’est important de se rappeler que rien n’est figé. Au fil des années, on peut tester de nouvelles choses (scénarios, positions, etc.), en découvrir qui donnent un maximum de plaisir, pour soi ou pour son/sa partenaire. Les préférer. Et puis passer à autre chose. Pas de routine, le plaisir, ce sont des nouvelles découvertes, de nouvelles sensations à chaque fois.

Le plaisir sans risque

Que l’on opte pour les caresses ou pour la pénétration , il faut toujours penser à se protéger. Pourquoi ? Parce qu’en ayant l’esprit plus libre, le plaisir sera plus fort.

Pour ce qui est de se protéger contre les IST, on oublie de prendre modèle sur le porno. Les films mettent très souvent en scène des pratiques à risque telles que : la fellation sans préservatif, l’éjaculation sur le visage, le cunnilingus sans protection…. Parfois, le mec a un préservatif. Il a un rapport anal. Puis, il enchaîne sur une fellation ou une pénétration vaginale... Sans changer de préservatif ! Les germes passent du coup de l’anus à la bouche ou au vagin ! Et quand ils se la jouent à plusieurs. Pareil. De l’anus de l’un-e au vagin ou à la bouche de l’autre.

Alors, petit rappel : un préservatif, masculin ou féminin, ça ne sert qu’une fois. Après, poubelle. On ne passe pas de l’anus au vagin ou à la bouche avec le même préservatif. Sinon les germes passent avec. Pas de fellation sans préservatif. Pas de cunnilingus sans protection (par exemple, un morceau de préservatif, appelé aussi « digue dentaire », entre sa bouche et le sexe de la fille).

Découvrez le quiz "Qui veut gagner du plaisir ?"

Article mis à jour : 04/2016

MA RECETTE DU PLAISIR

Compose ta propre recette, choisis tes ingrédients. La liste n’est pas exhaustive : n’hésite pas à faire marcher ton imagination !

OUTIL PLAISIR : cliquez-ici !
Envoyer Imprimer

Laisse ton commentaire

21 commentaires

09/12/2014 14:43

Nicolas d'

@ Guyver369 : Bonjour, Et des garçons "chauds ou soumis" vous en proposez ? Voici un peu de lecture pour les consommateurs de porno -> http://onsexprime.fr/Sexe-egalite/Les-modeles-qu-on-nous-montre/Le-porno-quel-modele ;)

Répondre Écrire un commentaire

09/12/2014 14:14

Guyver369

Bonjour si vous voulez parler avec des filles sexy, chaudes pouvant être soumises ou maitresses veuillez appeler le 08 ** *** ***

Répondre Écrire un commentaire

16/11/2014 23:37

Nicolas d'

@ philanthrope : merci pour cette poésie !

Répondre Écrire un commentaire

15/11/2014 16:32

philanthrope

-Le matin au lever et ensommeillé... je dis vague. ...
-Etant Facteur à dix heures... je dis_ tribue...
-Après le déjeuner de midi... je dis gère...
-Au comptoir avec les copains... je dis femme...
-Après dîner le soir à l'écran... je dis_ qualifie
-Le soir après 22heures... je dis mi_nue
-CHÉRI, JE T'AIME ! ET TOI ? MOI !... je dis manche! Vive demain Dimanche...

Répondre Écrire un commentaire

03/11/2014 15:14

phddv

L'amour dans la sincérité, le jeu, la tendresse. C'est une recette simple

Répondre Écrire un commentaire

15/10/2014 21:50

Vergeingétorix


" France, morale, respect des valeurs et de la fidélité, de la décence quel outrage on vous fait!"
Désolén anilingus peut se pratiquer dans un couple marié fidèle et toute lumières éteintes et si vous y tenez absolument M. Nazdaq la personne qui reçoit peut accessoirement fredonner la Marseillaise. Je respecte toutes les fantaisies entre adultes consentants.

AMusez-vous bien ce soir M. NAzdaq

Répondre Écrire un commentaire