Nelson, Cyril, Nicole, Mélanie et tous les autres racontent leur première fois, le souvenir qu'ils/elles en gardent. Contraception ou pas, préservatif ou pas... Ils/elles disent tout ici. Et toi, ça s'est passé comment ? Si toi aussi, tu as envie de raconter ta première fois, de donner des conseils pour que ça se passe bien, vas-y, laisse ton commentaire.

Envoyer Imprimer

Laisse ton commentaire

229 commentaires

09/04/2018 12:53

anonyme

Alors j'ai remarque que sur la prepuce de mon penis j'ai une croute qui s'est développer et la taille de mon prepuce à diminuer. Maintenant j'ai vraiment du mal a retracter mon prepuce et sa fait mal.Je fait quoi?

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

Il faut que tu consultes un médecin rapidement.

Écrire un commentaire

05/01/2018 23:04

anonyme

Alors je suis une fille et j'ai 15 ans le mois prochain. J'ai conscience que c'est un peu tôt pour faire sa première fois mais moi et mon copain (qui ne la jamais fait non plus) on en a très envie et ça fait un moment qu'on en parle. Ça fait très longtemps qu'on se connaît et je lui fait entièrement confiance. Le problème c'est que j'ai très peur de passer à l'acte, je crois que j'ai peur d'avoir mal ou de mal faire... Alors si vous avez des conseils pour avoir moins peur, c'est pas de refus.
Bonne soirée à tous. :)

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

Bonjour,
Tu trouveras nos conseils pour que ça se passe bien sur http://www.onsexprime.fr/Premieres-fois/10-trucs-a-savoir-pour-que-ca-se-passe-bien/10-trucs-a-savoir ;)

Écrire un commentaire

02/10/2017 23:00

Spleen

Salut à toustes, je vais vous raconter mes expériences assez spécifiques, histoire de :)
Je suis un mec trans, donc avec un vagin, et j'ai eu mes premiers préliminaires avec une autre personne à vagin quand j'avais 19 ans et lui 17. Comme c'était notre première relation à tous deux on s'est surtout contenté de caresses/masturbation mutuelles. J'ai ensuite eu des relations sexuelles avec un mec cis (dont doté d'un pénis) quelques temps plus tard, et qui a surtout consisté en masturbations mutuelles au début, notamment pénétration avec les doigts, qui s'est complété au fil des mois par tout ce qui est sexe oral puis pénétration vaginale (qui s'est bien passée, ni douleur, ni sang, ni rien).
Bref, autant de détails pour vous dire que les relations sexuelles peuvent prendre diverses formes, et que la pénétration n'a pas à arriver de suite si vous n'avez pas envie (le côté drôle dans le contexte est que c'était mon copain qui n'était pas prêt pour la pénétration, car non, ce n'est pas systématiquement les filles qui la craignent).
Pensez aux préliminaires pour bien lubrifier, au lubrifiant si besoin (certains corps ne produisent pas assez de lubrifiant naturellement), à vous protéger etc, vous connaissez la suite, et prenez votre temps.

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

Merci pour ce témoignage ;)

Écrire un commentaire

20/09/2017 19:55

Muriel

Comme précisé, c'est un risque dont j'ai eu peur et que j'ai rectifié par la suite ;)

Répondre Écrire un commentaire

20/09/2017 19:14

Muriel

J'ai aujourd'hui 22 ans et j'ai fais ma première fois à 17 ans.
C'était loin d'être commun !

J'avais voulu attendre le moment où je me sentais prête, donc même si j'avais fais beaucoup de préliminaires avec mon premier copain durant nos 4 mois de relation, j'ai sauté le pas avec mon deuxième copain dont j'étais totalement amoureuse et avec qui tout est allé très vite. Il avait de l'expérience pour avoir été en couple avec beaucoup de filles vierges, et j'avais l'esprit d'aventure mais aussi une très grande peur : peur d'avoir mal, de saigner, de pas aimer ça car je détestais la sensation du tampon en moi...

Alors dès notre premier mois de relation, on est passé... par derrière !
Je suis consciente que pratiquer une sodomie pour sa première fois est peu commune, surtout si rapidement dans une relation. Mon partenaire était très doux, me mettait en confiance, me lubrifiait beaucoup et y allait par étapes, de sorte que je n'ai ressentis aucune douleur et que la sensation était rapidement agréable dans les jours qui ont suivis. Ma seule peur est que nous n'avions pas mis de préservatif, mais j'étais protégée par ma pillule.

Jusqu'à ce qu'un jour, je me sente prête pour la pénétration vaginale qui était cette fois protégée par un préservatif. Cela s'est fait naturellement pendant notre sodomie routinière, j'ai simplement sentis un déclic : c'était le bon moment, je n'avais plus peur. Et là encore, aucune douleur, les préliminaires étaient toujours longs et bien faits. Mais je n'ai pas eu conscience tout de suite de la chance que j'avais : tout mes copains m'ont toujours gâté en préliminaires, je n'imaginais pas qu'autant les garçons pouvaient refuser d'en faire pour une grande partie des filles de mon entourage. Surtout sachant que les préliminaires sont une étape primordiale dans la lubrification avant la pénétration, en plus d'être la partie la plus fun d'un rapport !

Dans tout les cas, n'ayez pas peur de faire des choses un peu folles, mettez votre partenaire en confiance si c'est sa première fois, allez-y doucement et par étapes, protégez-vous tout les deux et profitez du moment présent sans planifier votre première fois. Ne vous mettez pas de barrière, ne culpabilisez pas si vous en avez envie trop tôt ou trop tard. Et si votre partenaire ne prend pas soin de votre plaisir, vous met la pression ou ne parait pas digne de confiance, alors quittez-le ! Votre première fois n'a pas vocation à être le plus beau moment de votre vie, mais il ne faut pas que cela devienne un mauvais souvenir qui vous bloque pour vos prochaines relations amoureuses et sexuelles.

C'est un moment qui VOUS appartient !

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

Merci pour ce témoignage ;)
Et même pour une sodomie, le risque de contamination (IST, VIH/Sida) existe, donc il faut utiliser un préservatif pour s'en protéger.

Écrire un commentaire

09/08/2017 23:04

arila

Bonjour mymy
Je comprends ce que tu ressens mais ne t'inquiète pas.
Il y a de grande chance que ta première fois ne se passe pas comme dans les films mais ce n'est pas pour autant que ce ne sera pas bien. Tant que vous vous faites confiance que vous ne vous prenez pas trop au serieux (ne vous frustrez pas si vous galerer sur un point mais prenez le plutot a la rigolade) et que vous en avez tout les deux envie, même si ca sera maladroit (et ca risque d'être le cas) ca sera quand meme bien et tu en garderas un bon souvenir.
Bon courage !

Répondre Écrire un commentaire