Ça bouge ! Ça bouillonne dans ta tête. Ton univers n’est plus le même. Il s’élargit quand tu as envie de tout savoir, tout comprendre. Et se rétrécit aussi, par moments, quand tu te réfugies sous ta couette.

Tu peux passer d’un extrême à l’autre, avoir une super pêche un jour, et un coup de blues le lendemain. Être enthousiaste, puis indifférent-e. Passionné-e, puis distant-e. Attentionné-e, puis agressif-ve. Bref, l’adolescence, c’est compliqué. On se construit et ce n’est pas de tout repos.

Prendre des risques pour chercher ses limites

Ce grand remue-ménage, avec ses très hauts et ses très bas, t’amène à comprendre beaucoup plus de choses sur le monde qui t’entoure. Tu es plus autonome, tu fais tes expériences, tu explores, tu commences à vivre ta vie. Du coup, il t’arrive de remettre en question tout ce qu’on t’a appris. Et parfois d’avoir l’impression de tout savoir, d’être invulnérable. C’est l’âge où l’on se met à prendre des risques, à être casse-cou, à se mettre en danger. Comme pour chercher ses limites. Vouloir se dépasser, c’est super. Mais quand ça devient dangereux, c’est que ça ne va pas bien. Et dans ce cas, il faut en parler à quelqu’un de confiance dans ton entourage. Tu peux également appeler Fil Santé Jeunes au 0800 235 236 (gratuit d’un poste fixe) ou, d’un portable, au 01 44 93 30 74 (coût d’une communication ordinaire).

Une image changeante

sexe_anatomy_changement_tete

Dans ton miroir, ton image n’est jamais tout à fait la même, ni tout à fait une autre. Et puis à peine tu t’y es habitué-e qu’elle se met à changer. Pas facile de suivre. Parfois, à force de se regarder dans la glace, les complexes se mettent à jouer les trouble-fête : « Je ne suis pas assez ceci, je suis trop cela… » On se dévalorise. On en souffre. Ça passe : on se trouve beau/belle. Ça revient : on est moche. Et ainsi de suite.
Les évolutions de ton corps sont brutales, pour le moment. Les choses vont se calmer dans quelques années. Et tu finiras par te réconcilier avec ton miroir !

Grosse déprime

Une grosse engueulade avec les parents, une dispute avec un-e pote, une mauvaise note en maths, et c’est le coup de blues. On a envie d’être seul-e. Peut-être de pleurer un bon coup...
C'est normal d’être triste à certains moments de sa vie. Ce qui l’est moins, c’est quand on se sent très triste, qu’on se déteste, qu’on ne dort plus, qu’on est irritable, qu’on est très fatigué, qu’on se met à boire de l’alcool, à fumer des clopes, et que ça dure, qu’on s’isole. Ce sont peut-être des signes de dépression. Une maladie qui se soigne. Il ne faut pas hésiter à demander de l’aide, à en parler, à l’infirmière scolaire, par exemple, ou à un médecin généraliste.

Up and down

Mais être ado, ce n’est pas non plus toujours la déprime ! C’est aussi avoir une pêche de titan, croire en des choses au plus profond de soi. S’engager pour de vrai. Aimer à fond. Déplacer des montagnes. Surtout pour faire ce qui nous plaît. Vivre l’instant comme jamais. Bref, ça ne manque pas de saveur !

 

Article mis à jour le : 07/11/2012

Envoyer Imprimer

Laisse ton commentaire

8 commentaires

19/08/2015 19:32

Nicolas d'

@ Lilou29 : la puberté et les changements corporels qu'elle provoque peuvent arriver très tôt ou très tard. Tes seins se développeront peut-être rapidement dans les prochaines années. Lis-en plus sur http://www.onsexprime.fr/Sexe-anatomy/Est-ce-que-je-suis-normal/Est-ce-que-je-suis-normal ;)
Concernant les pertes blanches, c'est normal aussi. Elles sont produites par le vagin pour l’humidifier et préserver sa flore.

Répondre Écrire un commentaire

18/08/2015 13:10

Lilou29

J'ai 16 ans et ma poitrine c'est tres peu développer , pratiquement inexistante c'est normal ? Comment faire pour arrangée cela ?
J'ai également des pertes blanches tout le temps , toute l'année c'est normal ?

Répondre Écrire un commentaire

31/05/2015 18:41

Nicolas d'

@ morgane69 : il faut que tu ailles consulter ton référent médical (médecin de famille, gynécologue, infirmière scolaire, etc.)

Répondre Écrire un commentaire

27/05/2015 16:17

morgane69

a ok et si y a deja l odeur

Répondre Écrire un commentaire

27/05/2015 16:02

Nicolas d'

@morgane69 : leur épaisseur n'est pas un signe alarmant mais si elles deviennent très odorantes, qu'elles provoquent brûlures et démangeaisons, c'est peut-être le signe d'une infection. Il faut alors vite consulter un médecin, d'autant que des traitements efficaces existent.

Répondre Écrire un commentaire

27/05/2015 15:24

morgane69

j ai des pertes blanche epaisse et cremeuse comme du lait cailler ces normal ou pas

Répondre Écrire un commentaire