J’ai des règles douloureuses et irrégulières… J’ai eu un rapport sexuel sans préservatif…  J’ai mal aux seins…  Je voudrais prendre la pilule …   J’ai mal quand je fais l’amour… , J’ai des pertes foncées et odorantes… , J’ai des démangeaisons…  Il y a mille et une raisons pour une première consultation gynéco..

Seulement voilà… Pour toi, c’est la première fois, et tu es un peu inquiète. Et les questions se bousculent dans ta tête : « Est-ce que je dois en parler mes parents ? » « Est-ce que j’y vais seule ou avec une copine ? » « Est-ce que je vais devoir me mettre toute nue ? » « Est-ce que ça fait mal ? » « Est-ce que je peux vraiment tout dire au gynécologue  ? Lui poser toutes les questions ? »

Ce n’est pas une leçon de morale !

Pas de stress ! Le/la médecin généraliste, gynécologue ou sage-femme n’est pas là pour te juger, mais pour trouver avec toi des solutions. Tu as eu un rapport sexuel et il y a un risque que tu sois enceinte ? Tu peux demander une prescription de contraception d’urgence. Tu pourras en profiter pour discuter avec lui/elle d’une contraception adaptée ! Tu es en couple et tu souhaites arrêter le préservatif ? Il/elle te prescrira des tests et des analyses pour dépister une éventuelle IST (infection sexuellement transmissible). Et puis, si tu sens que le « courant ne passe pas », que tu es gênée, que tu n’es pas en confiance, rien ne t’oblige à y revenir : tu peux aller voir quelqu’un d’autre. 

La première consultation : un dialogue ouvert

sexe_anatomy_rdv_gyneco

Comment se passe une première consultation ? Plus tu auras d’infos, plus tu seras détendue pour y aller. Le/la médecin généraliste, gynécologue ou la sage-femme commencera par te demander ce qui t’amène. N’hésite pas, tu peux tout lui dire, tout ce qui te tracasse, sans aucune gêne. Il/elle t’écoutera. Tu pourras parler de tout : de contraception , de tout ce qui concerne ton corps, des IST, de sexualité …
Et n’oublie pas : les professionnels de santé sont tenus au secret professionnel. Rien, strictement rien, ne sera répété à tes parents ou à qui que ce soit. Il/elle te posera aussi quelques questions. Rien de compliqué : quel âge tu as, quand tu as eu tes dernières règles , est-ce que tu suis déjà un traitement, est-ce qu’il y a des maladies dans ta famille …

D’ailleurs, ce serait bien que tu te renseignes sur les maladies des membres de ta famille. Par exemple, de savoir si, parmi tes parents proches, certains ont eu les artères bouchées au niveau du cœur ou du cerveau, ou des caillots dans les veines, ça peut  être utile. Ces maladies ont des noms « barbares » (infarctus , phlébite , embolie ...). Tu es forcément au courant, parce que ceux qui ont ces problèmes de santé sont souvent hospitalisés et ont des traitements de longue durée.

Si tu n’as pas de soucis de santé (pertes foncées et odorantes, démangeaisons, saignements hors de la période des règles , retard des règles , douleurs aux seins …), que tu es venue, par exemple, juste pour te faire prescrire un moyen de contraception , il/elle ne t’examinera pas. Tu n’es pas obligée de tout lui dire de tes pratiques sexuelles , mais plus le professionnel a d’infos, plus ses diagnostics sont précis, meilleurs sont ses conseils. Un exemple : tu as des relations homosexuelles ? Il/elle ne te parlera pas forcément de contraception , mais pourra te conseiller des dépistages ou des vaccins adaptés.

Un examen pas forcément agréable, mais pas douloureux non plus !

En revanche, si tu as des symptômes gênants, si le médecin ou la sage-femme pense que c’est nécessaire, il/elle devra t’examiner. Pas de panique ! Tu n’as aucune envie de te mettre toute nue ? Ce n’est pas nécessaire. Pour l’examen des seins, tu pourras garder ton tee-shirt et juste le soulever. Pour celui de tes organes génitaux , tu devras quand même retirer ton slip. Tu peux demander à être recouverte par un petit drap si tu n’es pas à l’aise.
La position n’est pas des plus agréables : allongée sur la table d’examen, tu as les pieds en l’air, posés sur des étriers. Le médecin ou la sage-femme introduit deux doigts dans le vagin pour examiner l’utérus et les ovaires . Il/elle peut aussi utiliser un spéculum, un petit appareil qui sert à maintenir écartées les parois du vagin , pour voir le col de l’utérus . Même si tout ça te semble difficile à vivre, sache que cet examen, s’il est fait en douceur, n’est vraiment pas douloureux. Et il existe plusieurs tailles de spéculum, alors n’hésite pas à en demander un plus petit. L’important est que tu sois à l’aise !

Pour plus d’information, tu peux lire la brochure « La première consultation gynécologique ».

 

Article mis à jour le : 07/11/2012

Envoyer Imprimer

Laisse ton commentaire

12 commentaires

27/12/2016 00:16

Carlie

J'ai 15 ans et j'ai peur de jouir devant mon copin est ce que c'est normal

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

C'est dommage que tu ais peur quand tu pourrais prendre du plaisir. Est-ce ton copain qui te fait peur ? Arrive-tu à jouir quand il n'est pas là ?

Écrire un commentaire

12/11/2016 11:33

Jade0839

Merci beaucoup Nicolas, mais je pense que c'est le fait de me montrer à quelqu'un qui me fait peur, mais je verrai ! Encore Merci et votre site est génial !!

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

Merci ;)

Écrire un commentaire

05/11/2016 22:31

Jade0839

Bonjour, je viens d'avoir 14 ans et ai eu mes règles très tôt (je trouve): à 11 ans et je ne peux toujours pas prévoir quand est-ce que je les ai : je ne suis pas réglée. En plus elles sont super douloureuses: plusieurs fois j'ai fait des malaises ou ai vomis ce qui n'est pas du tout pratique pour les cours parce que je dois rentrer chez moi, en plus j'ai très froid quand je les ai même s'il fait 40°. Et même si c'est complètement idiot, j'ai "peur" des examens que font les gynéco et des tampons, même si je sais que c'est parfaitement normal et que ça peut aider j'en ai très peur, quand on m'en parle sérieusement je me mets à pleurer. Qu'est ce que vous me conseiller pour mes règles? Et que puis-je faire pour cette "peur" ? Merci beaucoup d'avance pour les réponses :)

Répondre Écrire un commentaire

Nicolas d'

Si tu ne veux pas voir un gynécologue, tu peux consulter ton médecin ou te rendre dans un centre du planning familial (gratuit) pour discuter de tes problèmes avec des adultes qui te comprendront. Trouve le centre le plus proche de chez toi sur http://www.planning-familial.org/carte/metropole

Écrire un commentaire

31/10/2016 13:14

Mickael Assro

amour

Répondre Écrire un commentaire

09/08/2015 18:09

Nicolas d'

@ Marwx5 : Il n'y a pas d'âge et surtout pas d'obligation !
Tu peux y aller pour des démangeaisons et pour poser des questions ;)

Répondre Écrire un commentaire

08/08/2015 15:36

Marwx5

Bonjour, a partir de quel âge est ce vraiment obligatoire de consulter un gynécologue régulièrement ?
Peut on y aller pour de simples démangeaisons au niveau des lèvres supérieures et inférieures et pour poser des questions ?
ça pourrais paraître étrange mais...j'ai plutôt hâte d'avoir mon premier rendez vous chez le gynécologue mais je n'ai pas de réelles raison pour y aller, pourrais-je y aller simplement pour poser des questions et pour pouvoir connaître un peu mieux mon corps ?
Merci d'avance.

Répondre Écrire un commentaire